Le verre dans l’architecture New York

Le verre dans l’architecture New York

New York est l’une des villes des États-Unis à l’architecture la plus riche et la plus variée avec une histoire qui commence au 19e siècle. Néanmoins, ce qui rend New York attrayante, c’est son paysage urbain unique.

Dans les premiers temps de la ville de New York, des structures à deux étages en pierre et en bois ont vu le jour, créant ainsi la zone rurale. Plus tard, des styles symétriques et Renaissance furent imposés, avec des colonnades et des frontons typiques des temples et palais anciens. Elle a été suivie d’une maquette d’architecture athénienne, donnant naissance à des constructions en marbre et aux frontons très larges. Au fil des ans, différentes techniques architecturales ont été utilisées en fonction des tendances new-yorkaises, y compris les styles gothique-romantique ou les influences européennes.

Mais la véritable révolution architecturale a été la « ville verticale » où l’objectif était de créer des structures aussi hautes que possible, donnant naissance à des gratte-ciel qui apparaissent tout au long du XXe siècle. Cela a donné naissance à un nouveau style européen, avec des harmonies verticales de lignes droites, de parement de pierre, de céramique et de métal, qui ont ensuite été combinées au verre. Compte tenu de l’évolution de ce matériau, où les verres sont sélectifs, ils permettent d’économiser de l’énergie, de générer de la luminosité et d’apporter de l’élégance aux projets, ce qui permet à la ville d’avoir un paysage urbain si caractéristique.

Un exemple clair en est le plan d’urbanisme construit à l’ouest de la ville de Manhattan, connu sous le nom de quartier des Hudson Yards, composé de centres culturels, de centres commerciaux, de parcs, de bureaux et de résidences, un projet de grands gratte-ciel aux grands murs de verre inauguré cette année, dont la principale pièce monumentale est le « Vessel », une structure en acier et verre située au centre où le visiteur peut monter par plusieurs entrecrochements qui permettent de découvrir la luxuriante architecture de la ville.

Avec le temps et les progrès ont permis au verre de devenir l’un des principaux matériaux de l’architecture moderne, réduisant ainsi l’utilisation d’autres matériaux, et donnant aux villes des aspects aussi caractéristiques que celui de New York City. De plus, ils procurent aux bâtiments un grand éclairage naturel sans perdre d’autres avantages.

Dans Aramar Suministros para el vidrio nous sommes conscients de cette évolution et de cette tendance croissante, c’est pourquoi nous essayons que toute notre quincaillerie et nos fournitures pour le verre aient une application sur les différents types de verre existant sur le marché. Si vous souhaitez connaître certains de nos produits, n’hésitez pas à consulter notre catalogue.

By | 2019-04-10T10:23:37+00:00 avril 29th, 2019|Especial Arquitectos, Non classifié(e)|0 Comments